La fin du projet 2012/2013 sur La Campa

Le projet 2012/2013 sur La Campa touche à sa fin. Notre sujet sur la nature vécue et ressentit dans le bidonville de La Campa, nous a permis d’en apprendre plus sur ces conditions de vie difficiles, faisant partie intégrante de vos vies. Nous vous remercions pour les témoignages et les différents apports que vous nous avez fournis permettant d’enrichir notre réflexion.

Même si cette mémoire perdure à travers nos mises en exposition qui vont circuler sur le territoire de la Seine-Saint-Denis, c’est grâce à vos récits que cette histoire de vie peut subsister et réveiller les consciences. Grâce à ces quatre promotions de l’Université Paris 13, les différents travaux menés ont permis de mettre en lumière une partie des récits des habitants du bidonville de La Campa et leur rendre hommage. Enfin, ces personnes vont pouvoir recevoir ce qu’ils ont partagés avec nous, avec une identification de leur histoire dans l’actuel parc Georges Valbon.

Je vous laisse suivre la suite les actions qui seront menées par les étudiants de notre future promotion qui débutera en octobre prochain. Nous vous remercions encore de votre participation, qu’elle soit directe ou indirecte, c’est grâce à vous que nous avons pu rendre une partie de l’histoire du bidonville de La Campa. En tout cas, nous quatre, nous pouvons dire que nous avons partagé une part d’histoire avec vous.

Bonne continuation à tous!

Kattia, Mathilde, Laura et Katy

Ps :  Notre exposition a été un tel succès qu’il nous manque huit photos, nous lançons donc un avis de recherche! 487306_10200488257032139_1437180343_n

 

 

Exposition  » Bidonvilles, histoire et représentations en Seine-Saint-Denis (1954-1974) »

Le service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis a souhaité faire partager à ses habitants cette histoire jusqu’ici méconnue. D’où la conception de l’exposition autour du bidonville de la Campa:

Bidonvilles, histoire et représentations en Seine-Saint-Denis (1954-1974)

À l’occasion de l’exposition “Et voilà le travail”, autour de l’architecture et la ville, l’exposition : « Bidonvilles en Seine-Saint-Denis, 1954-1974 Histoire et représentations » retraça divers aspects de la vie quotidienne dans les bidonvilles de la Seine-Saint-Denis : photographies d’artistes (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson…), articles de journaux, cartographie, films…

L’exposition fut ensuite présentée aux archives départementales (Bobigny).

Cette exposition a été produite et réalisée par le Conseil général (direction de la Culture, du Patrimoine, du Sport et des Loisirs et direction des Services d’Archives), en partenariat avec l’association Périphérie, centre de création cinématographique, et l’Institut CGT d’Histoire Sociale.[2]

Voir aussi l’annonce du vernissage