Des conditions de vie précaires…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Il n’y avait pas d’électricité, pas d’eau, il n’y avait rien, c’était des champs de salades. »

B. Cornuau

Nous avons mis cette citation pour son côté explicite, direct et non misérabiliste. C’est un constat, un état de fait établi par une personne ayant vécu volontairement ce quotidien afin de venir en aide aux personnes le vivant malgré elles.

 

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search