De 1971 à 2012 : du bidonville au parc de La Courneuve

    

Notre exposition s’ouvre sur deux photographies présentant un même espace : le bidonville d’une part, et le parc de La Courneuve. Prises à trente ans d’écarts s’est deux photographies témoignent de l’évolution du territoire. C’est à travers la superposition de ces deux espaces physiques, temporels et mentaux que nous invitons le visiteur dans un voyage dans le temps, à la découverte des ombres du passé qui ont animées ce lieu et qui aujourd’hui continuent toujours à le faire vivre dans la mémoire.


Une réflexion sur « De 1971 à 2012 : du bidonville au parc de La Courneuve »

  1. hola soy felipe hijo de isidra y ignacio mis hermanos emilia tito ynachi estuvimos viviendoen lacampa en los años 1958 hasta losaños que vino un diluvio y tuvimos que salir nadando alas 4de la noche helados de frio en aquellos tiempos ningun politico se ocupaba de nosotros ibamos al colegio de marville yeramos buenos estudiantes no teniamos ni luz ni agua un recuerdo para bernadette y su compañera tambien para los que ibamos al cine del globo para maria la sevillana para los tovar paralos pijos de sangonera me parece que se llamaban leal un abrazo para los que vivieron en la campa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.