Exposition “Pas de Paparazzis à Paris 13”

Vernissage au Café Expo*, le mercredi 17 février à 14h00

Paris 13, la fac de Villetaneuse vous pensez connaître ? Vous l’arpentez tous les jours, vous êtes étudiant, personnel, professeur. Et pourtant, avez-vous déjà bien observé les lieux, la vie ? Les petits riens qui forment ce grand ensemble qu’est la fac ? L’exposition /« Pas de paparazzis à Paris 13 »/ vous propose de découvrir ou de redécouvrir l’université à travers le regard particulier d’étudiants. Cette proposition de « sociologie visuelle » est une invitation à une vision différente de ce lieu de vie.

Trois oeuvres de l’artiste Mathieu Ségura seront exposées aux côtés de ces photographies :
http://segura.mathieu.free.fr/zenphoto/index.php?album=crypte-projet-courneuv-2009
Elles ont été réalisés à la suite d’une “randonnée archéologique” co-organisée voici deux ans, à La Courneuve, avec Monsieur Christian Gaborieau, archéologue municipal du service culturel de cette ville, qui nous a initié par ailleurs aux problématiques du bidonville “La Campa”.
L’idée de Mathieu Ségura fut de mixer des représentations gravées dans les sarcophages de la crypte de l’Eglise Saint-Lucien, avec des éléments de façade que l’on peut voir en se promenant dans la Courneuve, et de signifier ainsi que passé, présent, et avenir de ce territoire sont liés dans un même patrimoine, une même Histoire, un même récit. Ce récit, on pourrait le résumer de la façon suivante : l’entrelacement des histoires vécues et des cultures, depuis des centaines d’années, à La Courneuve.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre d’un projet annuel des étudiants du master 2 “Dynamiques Culturelles” parcours “Conception
d’Evènements et Circulation des Savoirs”.

Isabelle Bear, Raphaëlle Franchella, Vincent Larue, Stephanie Ragaigne, Emmanuel Roy et Pierre Barboza (MCF)

* au dessus de la caféteria du Forum de l’université”

affiche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.