Marika : Un retour, une expérience…

Sur le plan personnel, quel a été l’apport de cette exposition « Le Retour de la Mémoire » ?

« Monter cette exposition de A à Z a été  un véritable enrichissement personnel. Travailler sur ce processus de retour de la mémoire, m’a permise de comprendre que la mémoire n’est pas éternelle. Beaucoup de souvenirs se perdent, les plus marquants resterons sans doute longtemps, mais le resteront-ils assez longtemps pour les partager à mes descendants ? Depuis, je me pose sans cesse cette question. »

Et sur le plan professionnel ?

« Monter cette exposition m’a bien évidemment apportée des choses sur le plan professionnel. De part, mes différents stages depuis mon BTS Négociation et Relation Client, j’ai pu participer à la gestion d’événements tels que des weekends d’intégration, des manifestations sportives et/ou culturelles… Mais je n’avais jamais participé à la création d’une exposition. Pouvoir piloter de concert avec mes camarades chaque étape du dispositif, m’a apporté une réelle satisfaction.

De plus, j’ai pu toucher du bout des doigts les logiciels InDesign et Photoshop. En collaboration avec mes camarades, mes partenaires, j’ai pu déterminer une ligne éditoriale, gérer un blog WordPress, etc. Des compétences qui ne pourront que servir dans l’avenir. »

Quels ont été les temps fort de la mise en place de l’exposition, selon toi ?

« La rencontre avec les enquêtés et partager avec eux leurs souvenirs furent pour moi les deux temps forts de la mise en place de l’exposition. Le partage de compétences et de connaissances avec mes camarades est également un grand temps fort : Myriam pour son côté sociologique et réflexif, Chine pour son côté illustration scientifique et maîtrise des logiciels comme InDesign & Jennifer parce qu’on se complète. »

Comment ont été réparties les tâches ?

« Au départ, nous voulions tout mener de front en même temps. Après avoir rencontré toutes les quatre ensembles les enquêtrices mémorielles, et au fil des entretiens nous avons vite compris qu’il fallait se diviser le travail.

Chine s’est occupée principalement des graphismes, outils de communication et de la partie théorique en s’appuyant de ces nombreuses lectures. Concernant Myriam, Jennifer & moi, nous nous sommes occupées des entretiens et de la mise en exposition des témoignages.  Il est à noter que nous avons toutes participé aux retranscriptions.

Nous avons ensemble monté le concept d’œuvre participative, avons chacune pensé la scénographie qui fut le résultat de nos idées. J’ai travaillé en collaboration avec Chine sur la formation des panneaux sur InDesign après vérification des fautes d’orthographe et de syntaxe par Jennifer. Le montage fut un réel plaisir, nous avons passé deux jours de montage dans l’angoisse et les rires. »

Quels sont tes regrets ?

« Mes regrets : le manque de temps pour faire ce que l’on voulait réellement en terme de scénographie. »


Marika

More Posts

Follow Me:
Google Plus

Une réflexion au sujet de « Marika : Un retour, une expérience… »

  1. Hello, bravo pour votre article très fascinant! Je suis de bordeaux et je suis intrigué par ce sujet. Grâce à votre site que je viens découvrir au hasard d’un surf, je vais en apprendre davantage. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.