De 1971 à 2012 : du bidonville au parc de La Courneuve

    

Notre exposition s’ouvre sur deux photographies présentant un même espace : le bidonville d’une part, et le parc de La Courneuve. Prises à trente ans d’écarts s’est deux photographies témoignent de l’évolution du territoire. C’est à travers la superposition de ces deux espaces physiques, temporels et mentaux que nous invitons le visiteur dans un voyage dans le temps, à la découverte des ombres du passé qui ont animées ce lieu et qui aujourd’hui continuent toujours à le faire vivre dans la mémoire.

Le bidonville de la Campa reste un « non-dit » dans l’histoire du parc de la Courneuve

Pour effectuer quelques recherches pour connaître l’histoire du parc de la Courneuve où se situait le bidonville, nous avons effectué quelques recherches sur le site officiel des parcs du 93.

C’est avec difficulté que nous avons trouvé des éléments sur le bibonville de la Campa . Dans la rubrique Histoire, aucun élément n’y fait allusion. Il faut en effet approfondir les recherches sur ce site internet, pour trouver un document intitulé  « historique Courneuve » qui stipule en quelques lignes   l’existence du bidonville : 

« Les 400 roulottes de gitans qui viennent chaque hiver pour travailler comme casseurs de voitures et travailler dans la ferraille seront replacées ailleurs. Et les habitants d’un bidonville (près de 2000 personnes – Nord-Africains, Espagnols, Portugais et gitans) qui s’est développé sur le site seront également relogés. »

Ces quelques lignes ne sont pas significatives. Elles ne relatent pas l’histoire et les conditions dans lesquelles vivaient les habitants de ce bidonville. Le document fait  brièvement allusion au plan de relogement, comme si la résorption du bidonville s’était faîte dans les meilleurs conditions.

 L’histoire du bidonville de la Campa reste donc une facette que l’on a peine à citer dans l’histoire officielle du parc de la Courneuve.

Pour connaître les différentes visions que l’on peut porter sur le bidonville je vous invite à lire les billets « Vous voyez, c’était là » et  » « Le parc de la Courneuve, un vaste terrain et que d’histoires! »  où une habitante d’Aubervilliers se demande « pourquoi aucune pancarte ne mentionne l’existence passée du bidonville dans le parc ? » 

Vous pouvez également visiter notre rubrique « regards croisés«