Le parc de la Courneuve, un vaste terrain et que d’histoires!

Aujourd’hui la commune de la Courneuve s’étend sur 752 hectares, dont 173 hectares couverts par le parc départemental en photo ci-après.

Le parc de la Courneuve

Il faut s’avoir que cette ville a toujours possédé de vastes plaines, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle le bidonville de la Campa s’est installé sur ce terrain.

Comme l’explique l’historien Jean-Michel Roy, la ville de Paris était en quête de terrains  libres pour loger une population toujours plus croissante et principalement les populations qui posaient à l’époque problèmes pour la capitale. La Courneuve répond parfaitement à cette quête dans les années 58-60.

«  Au départ il y avait un p’tit campement autour de 3-4 cabanes et puis lorsqu’on a euh fermé les autres bidonvilles, où c’est le bulldozer qui passe hein, euh lorsqu’on les a détruits euh la, la, l’info a circulé, ça c’est fait en quelques jours… »[1]

La Campa accueille donc  les habitants des bidonvilles résorbés des Franmoisins, de Nanterre et de Noisy, ainsi que tous les gens mal-logés et les individus considérés comme problématique pour la ville de Paris.

Ce parc ne garde aujourd’hui aucune trace du bidonville qui occupait jadis tout cet espace. Nous vous parlons ici du troisième espace le plus vaste parmi les espaces verts de la région parisienne. Dans les années 60, ce parc a par ailleurs accueilli des centaines de familles de différentes origines, qui seront pour la plus part relogé dans les cités Hlm construites aux alentours.

Parc de la Courneuve

Il est difficile d’imaginer que ce parc ait pu accueillir une micro-ville abritant des baraquements, des caravanes, des communautés organisées en quartiers et pourtant toute cette vie, toutes ces mémoires ont participé à la construction de l’histoire de la ville de la Courneuve.


[1] Retranscription intégrale de l’intervention de Jean-Michel Roy, historien au service culturel de la Courneuve, le 16 janvier 2009, à l’université Paris 13, devant les étudiants du « Master exposition ».

2 réflexions au sujet de « Le parc de la Courneuve, un vaste terrain et que d’histoires! »

  1. Bonjour,

    Je suis habitante d’Aubervilliers et je me rends régulièrement au parc de la Courneuve pour me promener en famille. Un ami m’a expliqué qu’il y avait avant un bidonville à cet endroit.

    En faisant des recherches sur « la Campa » je suis tombée sur votre blog.

    Je voulais savoir pourquoi aucune pancarte ne mentionne cela dans le parc ?

    Merci pour votre réponse.
    Bonne continuation.

  2. Bonjour Auriane,
    Nous souhaitions avant tout vous remercier pour ce commentaire et l’intérêt que vous portez à votre département. En ce qui concerne votre question, il est vrai qu’il n’existe pas de traces visibles du bidonville de la Campa dans le parc départemental de la Courneuve.
    Nous pensons, que le thème du mal-logement étant toujours un sujet sensible dans le département de la Seine-Saint-Denis, cela ne doit pas être évident de remettre sur le tapis une histoire, certes riche humainement parlant mais qui a également été le terrain de discorde et d’affrontement politique.
    Cependant comme nous le décrivons dans l’article « Regain d’intérêt pour les bidonvilles français », il y a eu des travaux réalisés par le service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis, dont une exposition réunissant des photographies, des vidéos et même des anciens habitants du bidonville de la Campa.
    Nous vous proposons également, pour approfondir votre réflexion de prendre contact avec l’association ATD Quart Monde (voir également nos articles sur ce sujet) qui dispose de nombreux archives sur le thème des bidonvilles. En effet, cette association est née d’un élan de solidarité pour améliorer les conditions de vie des habitants des bidonvilles.
    Nous restons à disposition pour toutes informations supplémentaires.
    Bien Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.